Ce frère-là

Paru en mars 2010 aux Editions Joëlle Losfeld

Une écriture magnifique. (L’Avenir)

Lire les articles

Un portrait sonore

Une image

Argument

Septembre 2005 : la narratrice se prépare à assister à l’enterrement de son frère, un guitariste classique dont elle était très proche. Elle se remémore alors les scènes familiales, cruelles ou tendres, qui ont été les moments décisifs de leurs vies. Les terreurs de l’enfance, la dure réalité de l’amour et de l’amitié sont autant de souvenirs intenses qui dessinent le relief imparfait, unique et terriblement précieux d’une existence.

Extrait

Avec les oranges, tout s’arrange : il le clamait à intervalles réguliers de sa voix imparfaite. Cette phrase et d’autres peut-être moins abouties au sujet des abricots et des raisins, alors que le soleil frappait nos têtes pensives en contrebas des marches de l’église et obligeait les plus âgés ou les plus sensibles à se tenir en retrait, dans l’ombre odorante du mur. Tandis que d’autres au contraire s’avançaient avec curiosité vers la lumière, s’approchaient comme malgré eux de l’étal du vendeur qui continuait à s’époumoner sans égard pour notre peine. Notre peine immense à tous quoiqu’on ait pu en dire les jours qui ont précédé et les jours qui ont suivi, et je regardais ces membres de ma famille que je n’avais jamais vus hormis dans des circonstances comparables.